Chercheurs associés

Stéphanie Roy

Stéphanie Roy

Stéphanie Roy est membre du Barreau depuis 2011 et a œuvré à titre d’avocate en droit des assurances et de la responsabilité civile jusqu’en 2013. Elle a par la suite complété une maîtrise en droit, spécialisée en environnement, à l’Université McGill en 2015. Son mémoire, intitulé : La répartition des risques liés à l’exploitation des hydrocarbures d’Old Harry : étude de la responsabilité en cas de déversement, a d’ailleurs remporté le prix Michel-Robert et été publié aux Éditions Yvon Blais.

Elle est actuellement candidate au doctorat en droit administratif à l’Université Laval, sous la direction du professeur Pierre Lemieux. Ses travaux cherchent à redéfinir les obligations de l’État envers l’environnement en tenant compte de principes éthiques, afin d’assurer la protection de l’environnement dans l’intérêt des générations futures. Stéphanie est également boursière de la Fondation Pierre-Elliott Trudeau et du Fonds de recherche Société et Culture, administratrice du Centre québécois du droit de l’environnement et collabore au projet Economics for the Anthropocene de l’Université McGill.

Julie McCann

Julie McCann

Me Julie McCann (Barreau 2005) est chargée de cours à la Faculté de droit de l’Université Laval. Auteure de plusieurs publications juridiques et conférencière, Me McCann développe une expertise en recherche empirique, plus particulièrement en analyse de contrats. Doctorante à la Faculté de droit de l’Université McGill, sa thèse de doctorat porte sur les ententes de partenariat public-privé; elle y développe une démarche d’analyse qualitative afin de mesurer le décalage entre la relation partenariale et le contrat formel. Chercheure-associée à la Chaire de recherche du Canada en droit de l’environnement, elle s’intéresse aux enjeux environnementaux que suscitent les PPP dont, notamment, les mécanismes contractuels de partage du risque environnemental entre les partenaires.

Projets de recherche

  • Les effets de la contractualisation à long terme sur la responsabilité environnementale
  • Réflexions sur l’évaluation environnementale des projets de PPP au Canada: les limites et les meilleures pratiques.
  • Le partage du risque environnemental dans les ententes de PPP : quels risques?

Jean Baril

Jean Baril

Me Jean Baril, LL.B (UQAM), LL.M. et LL.D. (Tableau d’honneur, université Laval) est chercheur associé à la Chaire de recherche du Canada en droit de l’environnement de l’Université Laval où il est aussi chargé de cours. Il est membre du Barreau du Québec depuis 2006 et siège au conseil d’administration du Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE) depuis 2009.

Récipiendaire du Prix Jean-Charles Bonenfant et de la médaille de l’Assemblée nationale pour le meilleur mémoire de maîtrise touchant le domaine politique en 2006, il a publié « Le BAPE devant les citoyens » aux Presses de l’Université Laval. En 2013, il a reçu le premier prix de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant pour sa thèse doctorale Droit d’accès à l’information environnementale : pierre d’assise du développement durable, sous la direction de Paule Halley, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit de l'environnement, ainsi que la médaille de l'Assemblée nationale. Sa thèse est publiée aux Éditions Yvon Blais. 

Aurélie-Zia Gakwaya

Aurélie-Zia Gakwaya

Me Aurélie-Zia Gakwaya (LL.B., LL.M.) est titulaire d'une maîtrise en droit de l’environnement, développement durable et sécurité alimentaire, du programme bi-diplômant de l’Université Laval et des Universités Paris I et Paris II. Son essai « Développement durable et réformes législatives du secteur minier au Québec : regards croisés Québec-France », qui lui a valu le prix spécial des Prix de mémoires du  Groupement de recherche sur les institutions et le droit de l'aménagement, de l'urbanisme et de l’habitat  (GRIDAUH), lui a notamment permis d'acquérir des connaissances poussées sur la gouvernance locale des ressources naturelles.

En plus de continuer ses recherches sur le sujet en tant que chercheure associée à la CRCDE, elle est doctorante à l'Université McGill et s'est jointe au projet "Economics for the Anthropocene".

Géraud de Lassus Saint-Geniès

Géraud de Lassus St-Geniès

Géraud de Lassus St-Geniès est chercheur associé à la Chaire de recherche du Canada en droit de l’environnement et chargé de cours à la Faculté de droit de l’Université Laval. Il est également chercheur post-doctoral du CRSH à la Faculté de droit de l’Université McGill et au Centre pour l’Innovation dans la Gouvernance Internationale (CIGI). Ses travaux portent principalement sur le droit de l’environnement et du développement durable ainsi que sur le droit des changements climatiques, dans une perspective tant nationale qu’internationale. Il est titulaire d’un doctorat en droit de l’Université Laval et de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Sa thèse, réalisée sous la direction des professeures Paule Halley et Hélène Ruiz Fabri, a été publiée aux éditions Pedone sous le titre « Droit international du climat et aspect économique du défi climatique ». En 2016, cette étude a été honorée du prix « Levy-Ullmann » en droit et sciences politiques de la Chancellerie des Universités de Paris.